Vous sentez-vous être plutôt "technicien" ou "combattant" ?

Voici une ligne jetée à l’eau pour engager une discussion…

Eh j’avais pas vu le sujet de

Eh j’avais pas vu le sujet de discussion…. eh ben je me lance !!
Je dirais que j’aimerais bien être combattante mais mon cerveau et surtout mon corps ne suit pas …mais j’m et je me sens bcq plus à l’aise dans la technique. ça demande du travail, de la répétition, de la réflexion : tout ce qu’il ne faut pas pr le combat !!! voilà ma réaction spontanée (pas dans le délai de réponse mais dans la réponse à la question !)

Merci pour ce premier pas...

ton commentaire me permet de rebondir,

l’approche du combat ou de la technique varie selon la “psychologie” de l’élève et autant certains peuvent naturellement être tentés par le combat, pour d’autres la timidité, la peur des coups ou de la gestion de la “dualité” générée, bloquent le plaisir qui pourrait être pris ! et oui, on peut retirer du plaisir à échanger en combat.

l’inverse est bien entendu vrai, certains plus “combattants” ne comprennent pas l’utilité d’apprendre et répéter des mouvements dans le vide.

Nous ne cessons de répéter que la technique et le combat sont intimement liés, à nous de vous “recentrer” pour que vous puissiez ressentir l’utilité de travailler les deux aspects de la pratique.

Pour rebondir plus précisément sur la vision que je peux avoir de toi sur le tapis, en effet, ton manque d’assurance en toi fait que tu n’imagines même pas pouvoir être efficace en combat (or, tu as progressé aussi bien en combat, qu’en technique), tu me sembles plus à l’aise en technique, car tu as plus de temps à la réflexion et à la répétition…et tu restes seule avec toi même, ce qui est beaucoup plus confortable.

à nous de te proposer des exercices ludiques qui permettront de se rendre compte que l’échange que nous proposons au sein de l’école peut être réalisé en confiance et surtout avec le plaisir de jouer…

et tu n’es pas la seule !!

Jacky

Après le cours de jeudi

Après le cours de jeudi dernier, lorsque nous avons fait l’exercice “seul contre tous!!”, il y a bien une chose que j’ai remarqué, c’est que je n’ai pas crains un seul moment pendant l’exercice ! Il faut donc en conclure que la confiance est vraiment installée !!
Tu as raison de dire que la technique est plus confortable dans le sens où on est tout seul mais, de mon point de vue d’élève, on en retire assez vite des satisfactions. Alors que le combat, rien n’est visible ou en tous cas, pas tout de suite !!! Ce qui influence aussi, par conséquence, mon ressenti de débordement ingérable !

Le combat et la technique sont intimement liés, je le crois mais je ne le “pratique” pas encore !! Est-ce ma position de petit scarabée qui fait que ma lenteur de novice m’empêche d’appliquer la technique….? Certainement !

Alors tu penses bien que je ne vis pas les combats comme du plaisir (pour l’instant !!) mais encore, comme une épreuve !

Par contre, j’aime les jeux ;)